Nathalie Waridel
Ou la force d'aller de l'avant

  Qui je suis,  ce que je fais, ce que j’aime, je vous le partage ici.

Au travers de mon site, vous allez pouvoir découvrir ce que je fais, ce que je vis, ce qui me motive, ce qui me pousse en avant.

Je parle de ma vie, de mes choix, de ce que je fais, des autres. Bref ma vie au quotidien.

Mon regard au travers d’un objectif photo. J’aime attraper une image insolite.

Marakinson ou la contraction de Marathon et Parkinson. Un projet que j’ai réalisé pour mes 50 ans.

Mon premier livre, une histoire entre montagne, pleine et courage.

Mes créations de sites pour des personnes, des associations et pour mes connaissances.

Mes cartes postales, mes photos, mon livre, vous pouvez tout acheter en ligne.

QUI JE SUIS ?
Je me prénomme Nathalie et j’ai 57 ans. Je suis mariée depuis 32 ans à Jean-Marc et nous avons deux garçons, Jonathan 28 ans, qui vient de se marier avec une charmante demoiselle, Camille et Fabien 26 ans.
Je suis née au sein d’une famille de 5 enfants, dont je suis la deuxième. J’ai bénéficié d’une enfance heureuse entre Perly-Certoux et Vernier.
N’étant pas trop scolaire, je me suis lancée dans diverses professions et je me retourne aujourd’hui avec trois diplômes en poche, horticultrice, assistante dentaire et secrétaire. Je suis surtout une autodidacte, ce qui fait que je me sens aussi à l’aise dans divers domaines, comme l’informatique, la cuisine, la photographie, l’humanitaire, les voyages, la théologie et le sport !

Résumer ma vie par quelques mots, serai réduire à néant tant de choses que j’ai pu faire et apprécier. Notre parcours de vie, je dis nous, car j’ai passé plus d’années mariées que seule !
– nous a emmené dans divers pays, comme la Bolivie, pour un travail en église, après avoir fait trois ans de formation biblique.
– au Sénégal pour un travail séculier et dans une 15ène d’autres pays pour notre ONG.
– dans la direction du Genève rink-hockey club, où j’ai avec les déférentes équipes gagné plus de 20 titres de champion Suisse
– dans le Nordic Walking où, j’ai participé à plus de 70 courses, avec comme point de mire, un Sierre-Zinal et 8 x Morat-Fribourg.
– dans des groupes, comme, Mères en prières, les Bergères, les messagères, tu es précieuse.

 Mais il y a 12 ans, on diagnostiquait chez moi la maladie de Parkinson. Alors, presque tout a changé!
Dans un premier temps, mon avenir s’est écroulé, après une période difficile, j’ai décidé de relever la tête et de me battre, car il y a encore trop de belles choses à faire.
Ma vie a pris une autre direction, une autre orientation, certaines choses, j’ai dû les laisser, mais je veux me souvenir que Dieu sait mieux que moi ce qu’il me faut, même si je ne comprends pas toujours ce qui m’arrive. Je ne suis pas sur cette terre par hasard. En me jetant dans l’existence Dieu savait ce qu’il faisait. (Repris de Jean-Paul Simard, Que faire quand la souffrance et la maladie frappent à notre porte, Anne Signer, 2008)

Nathalie Waridel

Je dois constamment renouer avec ce qui est vivant au fond de moi, avec la part vive qui me fait à nouveau aimer la vie et sortir à la rencontre de mon prochain.
Francine Carrillo

ON PARLE DE MOI